Catégories
Energy Concept

La nouvelle chaudière pellets à condensation

epe

Découvrez la nouvelle chaudière pellets à condensation ePE !

Une technologie de pointe et un rendement optimal pour une surface d’installation inférieure à 0,5 m².

C’est LA solution pour réduire les coûts dans les petits espaces !

Avec une surface d‘installation inférieure à 0,5 m2, la chaudière ETA ePE est la plus petite chaudière Pellets à condensation. Avec sa technologie de pointe et grâce à la flexibilité de ses raccordements, elle trouvera sa place presque partout !

L‘ETA ePE BW est la chaudière à pellets idéale pour la rénovation lors de l‘utilisation de chauffage au sol ou par les murs. Mais également pour les constructions neuves de bâtiments individuel ou collectif.

Tout le système de chauffage se trouve dans la chaudière. En effet, la pompe à haut rendement et les organes de sécurité sont déjà intégrés. Cela ne minimise pas seulement la place au sol, mais réduit également les frais de montage et les coûts d‘exploitation.

La technologie de pointe des chaudières ETA, l‘échangeur à condensation de ce modèle garantissent la réduction des frais de chauffage. Mais ce n’est pas tout ! La chaudière à condensation ePE utilise aussi la chaleur contenue dans les fumées pour le chauffage, ce qui augmente son efficacité.

On notera également que l‘ETA ePE BW permet l’intégration d’un deuxième circuit de chauffage !

Des pellets pour un confort maximal

Les pellets sont de l’énergie concentrée dans de petits granulés de produits dérivés du bois. Le choix d’un chauffage aux pellets assure un confort et un fonctionnement automatisé de l’installation. Seul le cendrier doit être vidé périodiquement.

Le silo à pellets peut être à une distance maximale de 20 m de la chaudière sans prendre plus de place qu’un réservoir de fioul.

Se chauffer au pellet c’est : faire des économies de chauffage, contribuer au développement de l’économie locale et protéger l’environnement.

Une augmentation brutale des prix du pellet est exclue dans le futur. En effet, la matière première (le bois) se régénère sans cesse et la superficie des forêts ne cesse de croître en Europe.

Contrairement aux énergies fossiles comme le fioul et le gaz, les pellets ont un bilan environnemental neutre. L’arbre absorbe au cours de sa croissance la même quantité de CO2 qu’il rejette plus tard lors de sa combustion. En outre, la quantité de CO2 libérée au cours de la combustion est la même que si l’arbre restait à pourrir au sol.

Finalement, les arbres n‘ont pas besoin d‘être abattus pour la production de granulés. En d’autres termes, les granulés de bois se composent principalement de sciure de bois, qui est un déchet de l‘industrie du bois.

Il y a toujours de la place pour se chauffer aux pellets

Pour un maximum de confort, le silo à pellets peut être installé à l’emplacement initial d’un réservoir à fioul.

Une distance de 20 m et 2 étages est possible pour alimenter la chaudière. Si la place manque dans la maison, on peut aussi installer le silo dans un bâtiment adjacent ou mettre en place un réservoir enterré. La seule condition requise est un silo sec pour ne pas abîmer les pellets. Dans les endroits plutôt humides, un coffrage en bois peut être utile. 

Quelle doit être la taille de mon silo ?

La consommation totale de pellets par an en tonnes se calcule en divisant par 3 la charge calorifique en kilowatt. Pour l’encombrement des pellets en mètres cubes, on divise la charge calorifique par 2. Si on a besoin de 12 kW, cela représente environ 4 tonnes de pellets, soit 6 m3 de pellets par an.

Lors du passage au chauffage avec des pellets, on peut aussi utiliser comme base de calcul la consommation de l’autre combustible. Une tonne de pellets correspond par exemple à environ 500 L de fioul, 520 m3 de gaz naturel ou 750 L de gaz liquide.

Plus d’informations sur la chaudière à condensation ePE ETA sur la Fiche produit ePE.